2017 : année de l’argentique


7 mars 2017 ‐ Actualité du laboratoire

Adeptes de photographie argentique, le terme "’Film Is Not Dead" ne vous est pas inconnu : aperçu en légende sur un cliché ou en description sur un profil pour indiquer une appartenance à une communauté qui, on le sait, ne cessait de se réduire peu à peu. Si jusqu’ici ce terme faisait écho à une forme de résistance (le film n’est pas mort mais risque de l’être bientôt), on peut désormais affirmer que NON, le film n’est bel et bien pas mort et revient en force.

Il y a un mois de cela, nous écrivions un article sur le retour de l’Ektachrome annoncé par Kodak. Que s’est-il passé depuis ?

Entre temps, la firme américaine a fait part de son désir de relancer la production de d’autres modèles de pellicule après celle de l’Ektachrome.

À cette bonne nouvelle vint s’ajouter celle du retour de FILM Ferrania. Cette firme italienne fut très célèbre après la Seconde Guerre mondiale pour ses pellicules utilisées notamment dans le milieu cinématographique.

En 2012, l’entreprise mettait la clé sous la porte pour des raisons économiques. Un an plus tard, en 2013, des passionnés lui offrirent une seconde vie en lançant sur Kickstarter une campagne afin de rénover l’usine et relancer la production de films.

Avec près de 5 582 contributeurs et 322 420 $ récoltés, l’emblématique film noir et blanc panchromatique P30 verra sa commercialisation reprendre ce mois-ci en version Alpha. En quantité limitée, la P30 à 80 ISO sera disponible au format 135 à 36 poses.

Enfin, peu de temps après, c’est la marque française Bergger, créée en 1995 et spécialisée dans l’élaboration de surfaces photosensible, qui annonçait la production d’une nouvelle pellicule : la Pancro 400. Il s’agira d’une pellicule en noir et blanc produisant un grain très fin. Comme la Tri-X de Kodak ou la Neopan 400 de Fujifilm, ce film aura une résolution très élevée et produira une large gamme de gris qui lui permettra d’encaisser les écarts de contraste entre les très hautes lumières et les ombres.

D’autres nouvelles sont-elles à venir ? Quoi qu’il en soit, les possibilités s’élargissent pour les amateurs de photographie argentique qui, par leur passion et leur soutien, ont contribué à l’écriture de cette nouvelle page.